Théorie de la relativité d'Einstein

Théorie de la relativité d'Einstein

28:09
1 vue
FR YouTube

L'expression théorie de la relativité renvoie le plus souvent à deux théories distinctes élaborées par Albert Einstein : la relativité restreinte et la relativité générale. Ce terme peut aussi renvoyer à une idée plus ancienne, la relativité galiléenne qui s'applique à la mécanique newtonienne. En 1906, le physicien allemand Max Planck utilise l'expression « théorie relative » (Relativtheorie), qui met l'accent sur l'usage du principe de relativité. Dans la partie discussion de cet article, le physicien allemand Alfred Bucherer utilise pour la première fois le terme « théorie de la relativité » (Relativitätstheorie). Les concepts mis en avant par la théorie de la relativité restreinte comprennent : L'espace-temps : l'espace et le temps doivent être perçus comme formant une seule entité. La vitesse de la lumière dans le vide est invariable, peu importe la vitesse de l'observateur et de la source lumineuse. Les calculs montrent qu'alors elle est aussi la vitesse maximale de déplacement, qu'elle n'est atteinte que pour la lumière ou toute notion dépourvue de masse, et doit être considérée comme la vitesse maximale de déplacement de l'information. Les mesures de diverses quantités sont relatives à la vitesse de l'observateur. En particulier, le temps se dilate et l'espace se contracte. Les concepts mis en avant par la théorie de la relativité générale comprennent : L'espace-temps se courbe d'autant plus que la masse à proximité est grande. La gravité influence l'écoulement du temps. FR 2005




Astroquiz

Testez vos connaissances en astronomie

Le ciel profond et l'univers

Au delà du système solaire et jusqu'à l'infini

Questions de distance

Savez-vous à quelle distance se trouvent ces corps célestes ?

Lunettes et télescopes

Observer l'univers. Technique, matériels et accessoires

Annonce

Les satellites naturels

Questions sur les compagnons des planètes

La planète Uranus

La planète Uranus, la géante de glace au calme apparent